Event Conférence internationale sur la réduction des conflits homme-faune

La Banque mondiale lance un financement de 9,5 millions de dollars (environ 5 milliards de FCFA)  pour protéger les éléphants de forêt et surtout atténuer le conflit « homme-faune » récurrent au Gabon.

En effet, le gouvernement gabonais et le Programme mondial pour la vie sauvage (Global Wildlife Program, GWP) de la Banque mondiale réunissent plus de 60 participants au Parc national de la Lopé, afin d’explorer des stratégies et des innovations visant à réduire les conflits humains-espèces sauvages.

Download as iCalendar

Period [03/04/2017 - 07/04/2017]
Event location Lopé Hotel Lopé
Contributor Michelle Edgardine Ngwapaza
Geographical coverage Gabon
Keywords conflits homme-faune, réduction du braconnage,éléphants des forêts d’Afrique, subsistance des communautés

L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et le ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargé de la protection et de la gestion durable des écosystèmes, en partenariat avec le Programme mondial pour la vie sauvage, accueillent la Conférence internationale sur la réduction des conflits homme-faune et l’amélioration de la coexistence, du 3 au 7 avril à la Lopé et à Libreville. 

Rassemblant un grand  nombre d’experts internationaux de la vie sauvage et les meilleurs spécialistes gabonais, cet événement doit permettre de faire avancer la réflexion sur les problématiques environnementales et sociales liées au voisinage entre les humains et les animaux. Les débats et les ateliers se tiendront tout d’abord au Lopé Hôtel, au cœur du sanctuaire inscrit au Patrimoine mondial sous l’appellation ‘Ecosystème et paysage culturel relique de Lopé Okanda’, pour s’achever vendredi 7 avril à l’auditorium Arambo à Libreville.

Le Gouvernement gabonais met en œuvre le projet de gestion de la faune et du conflit homme éléphant grâce à une subvention de 9,05 millions de dollars (env. 5,5 milliards FCFA) du Fonds pour l’environnement mondial (www.thegef.org/project/wildlife-and-human-elephant-conflicts-management), dans le cadre du Programme mondial pour la vie sauvage, un dispositif-cadre pour la préservation de la faune et de la flore sauvages, la prévention du crime lié aux espèces sauvages et le développement durable.